Au-centre-de-votre-moi-vous-avez-la-reponse-vous-savez-qui-vous-etes-et-vous-savez-ce-que-vous-1

Pourquoi méditer

Méditer ce n’est pas arrêter le flot de nos pensées, mais plutôt, apprendre à les observer.   Nous avons en moyenne entre 60 000 et 90000 pensées qui traversent l’esprit chaque jour. Ainsi, les périodes de méditation nous permettent de nous arrêter pour observer et prendre conscience que souvent certaines d’entre elles sont récurrentes et dominantes. On prend conscience que certaines pensées occupent une grande place dans notre tête et que malheureusement, elles peuvent devenir une vérité et dicter notre quotidien.

Méditer, c’est une belle occasion d’en apprendre plus sur Soi et de comprendre qui l’on est vraiment. Méditer c’est prendre conscience du schéma de nos pensées. Notamment, on apprend à percevoir nos croyances limitantes.

Par le fait même, on arrive à distinguer les pensées qui sont réellement les nôtres, de celles qui viennent de notre éducation, de notre entourage, de la société, etc. On apprend à voir quelles sont nos réactions automatiques en lien avec nos conditionnements. Ces réactions vont créer nos habitudes, vont régir nos façons de faire et malheureusement, parfois, sans en être conscients, vont dicter notre vie.

En yoga, on affirme que la souffrance provient du mental. La souffrance vient de la perception du mental face à une situation.  Ce n’est pas la situation en soi qui nous fait souffrir, mais plutôt notre réaction ou notre perception face à la situation.

En méditant, on observe nos pensées (nos croyances limitantes) dans le but de prendre du recul face à celles-ci. Ainsi, nous pouvons éventuellement nous en détacher et être libres des fluctuations de l’esprit.

Dans la vie, nous avons tous un objectif commun, soit d’être libres et heureux. Nous souhaitons être libres de ces conditionnements qui ont une influence sur notre façon d’Être et de percevoir la vie.  Libres de toutes ces résistances face à ce que la vie nous propose. La seule et unique façon de se libérer et de ne pas s’identifier à nos pensées. Mais simplement de les observer. La seule façon d’Être libre et heureux, c’est de se détacher de cette fausse identification au petit moi qu’on appelle l’égo (pensées, désirs, répulsions, émotions, attachements, etc).

En pratiquant de façon régulière la méditation, avec beaucoup de patience, la persévérance et la bienveillance, nous arrivons à prendre une distance face à ces pensées. Par conséquent, on devient celui qui observe, le témoin, cet espace où se trouve notre véritable essence, la pure conscience. 

En observant une pensée avec détachement, nous arrivons à faire la distinction entre la pure conscience et les conditionnements ou fausse identification (égo). Nous pouvons alors être en paix avec ce qui est et accueillir chaque expérience comme une expérience nouvelle.

Finalement, en méditant, on prend conscience que la façon dont on perçoit le monde extérieur est simplement le reflet de notre monde intérieur. Si on veut changer ce qui se passe en dehors, il faut venir observer ce qu’il faut modifier en dedans ♥.

De mon coeur au tien, là ou nous ne Sommes qu’un, je te salue, Namaste ♥.

Tags: No tags

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *